Trois questions à l’abbé de Maistre, curé de saint André de l’Europe à Paris

Dans le cadre de notre série « Trois questions à… » nous avons posé trois questions à l’abbé de Maistre, curé de saint André de l’Europe à Paris. Nous le remercions amicalement d’avoir bien voulu prendre le temps de nous répondre.

Dimanche 19 avril, trois policiers armés sont intervenus dans l’église alors que l’abbé de Maistre célébrait une messe diffusée sur internet.

1. Quelle a été votre première réaction quand les policiers sont entrés dans l’Église ?

Quand les policiers sont entrés dans l’Église, c’était le moment de l’homélie. J’ai continué à prêcher en regardant l’écran pour la rediffusion. Le servant d’autel, étant lui-même policier, est allé voir ce qu’il se passait et discuter avec eux. J’ai fait volontairement le choix de ne pas les écouter et de continuer la messe. 

2.  Que pensez-vous de la réaction du voisinage à l’encontre de la messe que vous célébrez ?

Je ne veux pas entrer dans la polémique, tous les journaux en parlent. Ce qui est sûr, c’est que la période que nous vivons est tendue. Je peux comprendre cette peur. Je trouve cela dommage que nous soyons accusés alors que justement nous obéissons aux directives données par le gouvernement.

3. Quelles ont été les actions policières suite à cet événement ?

La Police a demandé aux trois paroissiens de quitter l’église, ils ont obéi. Je les ai contacté via mon téléphone après pour prendre de leurs nouvelles.

La rédaction

Crédit photo : Peter Potrowl / CC BY

Tendances

Chaque jour, toutes les infos !

ARTICLES RÉCENTS