Le lac de Tibériade risque enfin de déborder après des décennies de sécheresse

Le lac de Tibériade n’est plus qu’à 16 centimètres du risque de débordement.

Si, sur les rives du lac de Tibériade, les habitants se réjouissent, c’est qu’ils n’avaient pas vu le lac à un si haut niveau depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui, les experts envisagent même qu’il déborde au cours du mois de mai.

Le lac de Tibériade est le principal réservoir d’eau douce d’Israël. Après des décennies de sécheresse, il se retrouve actuellement à 208,96 mètres en-dessous de celui de la mer, soit à seulement 16 centimètres de la « ligne rouge supérieure ». Une ligne qui indique le risque de débordement du lac. Les fortes précipitations à l’hiver et au printemps derniers expliquent en partie ce phénomène, qui devrait être prolongé par la fonte des neiges du plateau du Golan.

Pourtant, en 2018, le lac s’asséchait à cause du manque de précipitations. Son niveau s’approchait même de la « ligne noire », niveau auquel la qualité de l’eau allait se détériorer. Uri Schor est le porte-parole de l’Autorité de l’eau. Il explique qu’Israël souffre généralement d’un manque d’eau.

« Nous avons eu de moins en moins de pluie en moyenne ces dernières années, et avant l’année dernière, il y a eu cinq années de sécheresse sévère, principalement dans le nord et la mer de Galilée. »

Mais aujourd’hui, le niveau est si haut que les autorités prévoient d’ouvrir le barrage situé au Kibboutz Degania et alimenter ainsi le Jourdain, comme en 1969 et 1992. Steve Brenner est spécialiste de l’eau à l’université de Bar-Ilan. Il précise que « l’ouverture du barrage serait bénéfique pour le Jourdain et ferait monter le niveau de la mer Morte ».

Alors sur les rives du lac, tous viennent admirer ce phénomène rare, comme le raconte Chen Lankri, commerçant.

« Il y a quelques années encore, nous étions très inquiets, craignant presque que le Kinneret ne disparaisse. Maintenant, les gens viennent de partout pour voir cette eau. »

Sur les réseaux sociaux, les images avant/après sont impressionnantes.

C’est sur ce lac que le Christ marcha, apaisa la tempête, et sur ses rives qu’il appela ses disciples et enseigna les foules.

La rédaction

Image : Creative Commons – Wikimedia/Tango7174

 

Tendances

Chaque jour, toutes les infos !

ARTICLES RÉCENTS