La plus antique cathédrale d’Afrique du Sud a été profanée

Vidée de ses fidèles à cause du confinement, la cathédrale Notre-Dame de la Fuite en Égypte au Cap a été profanée.

La cathédrale Notre-Dame de la Fuite en Égypte au Cap a été vandalisée le 18 avril dernier. « Il y a eu profanation » dans cette cathédrale, considérée comme l’église mère de tous les catholiques d’Afrique méridionale.

S.Exc. Mgr Sylvester David Archevêque du Cap a confirmé ces actes de vandalisme.

« C’est avec une profonde tristesse et une grande préoccupation que nous confirmons la nouvelle qui a fait le tour des réseaux sociaux selon laquelle la Cathédrale a fait l’objet d’actes de vandalisme et qu’un ciboire, une custode, quatre chandeliers en argent, un calice plaqué or et deux patènes plaquées or ont été volés tout comme le contenu des troncs. »

Selon lui, on peut parler de « profanation ».

« C’est avec une profonde tristesse et une grande préoccupation que nous confirmons la nouvelle qui a fait le tour des réseaux sociaux selon laquelle la Cathédrale a fait l’objet d’actes de vandalisme et qu’un ciboire, une custode, quatre chandeliers en argent, un calice plaqué or et deux patènes plaquées or ont été volés tout comme le contenu des troncs. »

Mgr David explique qu’un acte de réparation devrait être fait.

« Nous demandons à tous les fidèles de l’archidiocèse de se joindre aux paroissiens de la cathédrale et de s’engager dans la prière qui sera envoyée aux curés pour distribution. Il est important que toute l’Église locale s’engage dans cette démarche car la cathédrale est l’église-mère. Cette prière ne remplace pas les autres prières quotidiennes mais les complète. »

La Rédaction

Image : Creative Commons – Wikipédia/Antony-22

Tendances

Chaque jour, toutes les infos !

ARTICLES RÉCENTS