Déconfinement : PPDA prête sa voix à l’association Lazare pour une vidéo porteuse d’espérance

Car les personnes sans-abri ont tout autant besoin d’un toit que de relations humaines, l’association Lazare développe des colocations entre jeunes actifs et personnes sans domicile. En cette période d’incertitude, d’isolement et de mise en péril des plus fragiles d’entre nous, l’association vient de partager sur Youtube un message d’espoir pour la vie d’après le confinement. Et c’est Patrick Poivre d’Arvor qui a prêté sa voix à ce « JT du déconfinement » que nous espérons prophétique…

Lutter contre l’exclusion, donner de son temps, accompagner et tisser du lien avec les personnes en situation d’extrême précarité… Telle est l’ambition de l’Association Lazare. En permettant à des personnes sans domicile de partager un logement avec des jeunes actifs bénévoles, l’organisation offre un message d’espoir particulièrement concret. Un magnifique projet de solidarité partagé par 200 personnes réparties dans 12 logements parisiens, mais aussi à Lyon, Nantes, Marseille, Toulouse, Angers, Lille, Vaumoise, Bruxelles et Madrid.

La fraternité en réponse à l’isolement

Le projet Lazare s’inscrit pleinement dans le message des Évangiles pour répondre à un besoin sociétal fort.

« J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli chez vous […] Alors, les justes lui demanderont : ‘Mais, Seigneur, quand t’avons-nous accueilli ? […] Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi-même que vous l’avez fait’. »
Évangile de Jésus-Christ selon Saint-Matthieu

Les volontaires de l’association Lazare sont le plus souvent des jeunes professionnels de 25 à 35 ans, portant le projet de vivre en colocation avec des personnes ayant vécu dans la rue. Les appartements peuvent réunir de 6 à 10 personnes. Après seulement quelques années de fonctionnement, les responsables de ce projet ambitieux et innovant dressent un bilan des plus positifs.

« Plus de 140 000 personnes vivent à la rue aujourd’hui en France. Nous proposons une solution innovante permettant de les loger et de les aider à se relever en retrouvant un réseau social, tout en les responsabilisant (chacun participe aux charges). Nous choisissons de vivre ensemble, dans la simplicité, jour après jour. Le modèle a fait ses preuves : 95% des colocs se disent heureux ou très heureux de vivre à Lazare, 85% de nos colocs qui étaient à la rue retrouvent un logement stable en quittant Lazare, 40% retrouvent du travail. »

Le message d’espérance du JT du déconfinement

Dans la vidéo partagée aujourd’hui sur les réseaux sociaux, les bénévoles ont imaginé le « JT du déconfinement ». Dans ce journal télévisé fictif, Patrick Poivre d’Arvor décrit les changements de mentalité suscités par l’épreuve collective que constitue la pandémie de Covid-19. Un monde d’après qui aurait pris la mesure des erreurs du passé et aurait fait de la fraternité un enjeu prioritaire, dans les traces du Christ.

« Il y eut un temps, où l’on comprit que nous étions appelés à vivre avec les plus pauvres. C’est le temps où s’ouvrent des maisons, des tables, des cuisines. Où riches et pauvres, dorment, mangent, cuisinent ensemble. Et ces gens vivent heureux comme ça. Il est venu le temps où toi aussi, tu peux devenir coloc’ ! Et tu seras heureux… »

Ne manquez pas cette belle vidéo porteuse d’espérance et de solidarité.

La rédaction

Tendances

Chaque jour, toutes les infos !

ARTICLES RÉCENTS