Trois questions à Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation Notre-Dame

Dans le cadre de notre série « Trois questions à… » nous avons posé 3 questions à Christophe Rousselot, délégué général de la Fondation Notre Dame. Nous le remercions chaleureusement d’avoir bien voulu prendre le temps de nous répondre.

1. Reconstruction, restauration à l’identique. Dès le lendemain de l’incendie, la polémique a fait rage. Qu’est-ce qui a été finalement décidé ?

Je crois bien que cette polémique s’est un peu dégonflée. En effet, l’extrême complexité du chantier de sécurisation et de consolidation, avant même celui de la restauration, occupe les esprits et les énergies. Le « à l’identique » tient fortement à cœur de la très grande majorité des donateurs en tout cas des 57 000 qui ont donné à la Fondation Notre Dame.

« On vous fait confiance pour ne pas laisser faire n’importe quoi. » Tant de gens nous l’ont dit ou écrit ! Même si l’archevêque, Monseigneur Aupetit, qui est aussi président de la Fondation Notre Dame, n’est pas l’unique décideur final, vos lecteurs peuvent être certains qu’il ne laissera pas faire des choses ineptes. Nous savons déjà que les matériaux utilisés ne seront pas tous ceux de la seconde partie du XIXe siècle pour la flèche et il faut s’en réjouir.

Quant au fameux « geste architectural », alors que le concours d’architecture a laissé place à un concours d’idées, il s’orienterait plutôt vers les abords de la cathédrale. C’est aussi une question très importante. Au-delà du site même le sujet est celui de l’aménagement de cette partie de l’Ile de la Cité avec le parvis, le square Jean-XXIII, l’Hôtel-Dieu… C’est une invitation à regarder aussi autour de la cathédrale pour que tout cet ensemble ne devienne pas un beau centre commercial pour touristes pressés. Bref, qu’il y ait un esprit des lieux !

2. En raison de la crise du Covid-19, le chantier est une nouvelle fois à l’arrêt. Les risques représentés par le plomb, la mauvaise météo de cet hiver ont régulièrement stoppé les travaux. Où en est le chantier à ce jour ?

Il est suspendu pour éviter toute contamination de ceux qui travaillent sur le chantier au Covid-19 et éviter aussi celle liée au plomb. Il n’a été suspendu jusqu’alors que trois semaines l’été dernier et quelques jours cet hiver à cause de la météo.

Mais il faut se souvenir qu’aucun mort n’a été déploré dans l’incendie grâce aux pompiers. Cela vaut bien une suspension provisoire du chantier. Prenons un tout petit peu de recul : pour un édifice de huit siècles, ces semaines qui nous semblent si longues paraîtront juste un instant dans l’histoire de la cathédrale, à laquelle s’intéresseront nos petits-enfants, si nous leur transmettons en bon état.

La Vierge au Pilier retrouvée intacte, les douze apôtres « exfiltrés » trois jours avant l’incendie pour être restaurés sont autant de signes concrets qui poussent à l’espérance.

3. Vendredi saint, Monseigneur Aupetit a offert au monde, par le biais de la télévision, un temps de vénération de la Couronne d’épines, depuis l’arrière du chœur, signifiant ainsi que Notre-Dame était encore un édifice vivant. Comment le peuple catholique mais de façon plus large, les Français font encore preuve, un an après l’incendie de leur attachement à Notre-Dame ?

Alors que nos esprits sont très mobilisés par la pandémie, quelques messages de ces jours-ci nous demandaient s’il était toujours utile de faire un don. Par discrétion, nous n’insistons pas : les hommes valent plus que les pierres, surtout dans une situation aussi critique que celle que nous traversons.

Néanmoins, nous avons voulu rassembler les 42 000 donateurs du monde entier qui ont un don en ligne au Fonds cathédrale et tous ceux qui s’intéressent à l’édifice par un site qui est ouvert à l‘occasion de cet anniversaire https://generations.fondationnotredame.fr/.

Le site propose un parcours personnalisé, à la découverte de Viollet-Le-Duc, Victor Hugo, ou Notre-Dame… Parcours où cours duquel, symboliquement, chacun pourra inscrire un point lumineux sur la façade la cathédrale et se remémorer ce qu’il faisait le 15 avril dernier, comme Carole qui témoigne : « J’étais [dans mon entreprise] quand j’ai appris que Notre-Dame de Paris était en flammes. Et avec elle, brûlait le cœur de millions de personnes à travers le monde. »

 

À ce jour, la Fondation Notre Dame a récolté près de 56 millions. Elle attend également 320 millions d’euros en engagement ferme. Cela représente 45 % de la totalité de ce qui a été et sera collecté pour la restauration de la cathédrale.

 

La rédaction

En partenariat avec les Éditions Première Partie.

Tendances

Chaque jour, toutes les infos !

ARTICLES RÉCENTS

Des « sorcières » ont coupé en deux la croix du Pic Saint-Loup

Dans la nuit de dimanche à lundi, la croix du Pic Saint-Loup a été coupée en deux. La Croix du Pic Saint-Loup trônait sur le...

Virus, religion et politique : Dieu appelé au secours de l’Amérique latine

Virus, religion et politique : Dieu appelé au secours de l’Amérique latine Kelber Pereira Gonçalves, Université de Tours Si la propagation du virus Covid-19 est mondiale, les discours politiques, médiatiques...

Le Pape reporte le Congrès Eucharistique International de Budapest à 2021

Le Congrès Eucharistique International est reporté à septembre 2021. Le 52ème Congrès Eucharistique International devait se tenir à Budapest du 13 au 20 septembre prochain,...

En Chine, on torture des prêtres pour les forcer à rejoindre l’église patriotique

Un magazine sur la liberté religieuse en Chine révèle des cas de torture de prêtre pour les contraindre à adhérer à l'Association Catholique Patriotique...

Le Sanctuaire Notre-Dame du Puy a besoin de votre aide

Plus ancien lieu d’apparition de la Vierge en France, le Sanctuaire Notre-Dame du Puy accueille, chaque année, près de 600 000 personnes. Au cœur...

On dit LE covid 19 ou LA covid 19 ? La réponse de l’académie française va vous surprendre

Dans une publication parue le 7 mai sur son site web, l'Académie française nous interpelle sur le bon usage dans la langue française de...

Décès de Birthe Lejeune : « Âme de la Fondation », elle avait consacré sa vie « au service des plus fragiles »

Nous honorons la mémoire de Birthe Lejeune, veuve du professeur Jérôme Lejeune, décédée des suites d'une longue maladie le mercredi 6 mai. Birthe Lejeune est...

Etienne Tarneaud / Une chanson pour l’Evangile de dimanche prochain : « Je suis le Chemin »

Etienne Tarneaud, chanteur et conteur biblique, vous propose la chanson de l'évangile de dimanche prochain : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie....

Vidéo / Découvrez « On ira tous en librairie », le clip des auteurs et éditeurs catholiques

La fermeture des librairies pendant le confinement a mis à mal la filière du livre catholique en France. Pour soutenir la filière du livre,...

Les Foyers de Charité révèlent les agissements du Père Georges Finet

Communiqué de la Conférence des Evêques de France du 07 mai 2020 Le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France a été informé...